Honoraires

CREALINK a choisi de forfaitiser ses interventions, à chaque fois que cela est possible. Dans son souci de transparence, CREALINK a reproduit ci-dessous l'ensemble des conditions de fixation des honoraires prescrit par l'Ordre des avocats et reste à votre disposition pour toute question y afférente.

Accompagnement annuel

CREALINK propose un accompagnement juridique mensuel sous forme d'abonnement à partir de 500€ HT comportant les services suivants :

  • Un premier rendez-vous gratuit téléphonique, au Cabinet ou dans vos locaux
  • Un accès prioritaire aux services du Cabinet
  • Un suivi téléphonique régulier des problématiques rencontrées
  • L'accès à un réseau de partenaires experts dans les domaines connexes à l'intervention du Cabinet

Vous bénéficiez ainsi :

  • d'un accompagnement similaire à celui d'un service juridique interne
  • d'une gestion plus précoce des questions juridiques que vous vous posez
  • d'un risque juridique maîtrisé plus tôt
  • de coûts moins élevés

Votre activité s'exerce ainsi dans des conditions plus saines et sereines.

Diligences de l'avocat

Les diligences de l'avocat sont rémunérées en considération des éléments suivants :

  • le temps consacré à l'affaire
  • la nature et la difficulté de l'affaire
  • l'importance des intérêts en cause
  • l'expérience de l'avocat
  • les avantages et le résultat obtenus au profit du client
  • la situation du client

Calcul des honoraires

Le calcul des honoraires se réalise de plusieurs façons (non exclusives) :

  • Forfaitaire
  • Horaire
  • Honoraire complémentaire de résultat
  • Possibilité de mise en œuvre des polices d'assurance

État des honoraires

L'état des honoraires d'un avocat se décompose généralement en trois parties :

  • Les frais divers : frais forfaitaires d'ouverture de dossier, de dactylographie, de photocopies, de déplacement, etc.
  • Les honoraires eux-mêmes : le temps de travail consacré par l'avocat (recherches, réunions, rédaction d'actes de procédure, plaidoiries, etc.)
  • Les débours : il s'agit principalement des frais de procédures (enregistrements divers, timbres fiscaux, etc.)
  • Les émoluments : ils correspondent à la rémunération de certains services et du droit (huissiers, notaires, etc.)